Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 00:00

"J'avais détruit l'équilibre du jour".

L'exemple parfait d'image que je n'aurais pas pu obtenir sans la part d'aléatoire. Merci l'alcool à 90°! Du coup cette main, cette arme pointée sont devenues une sorte de silhouette étrange. Un hydride un peu monstrueux. Sans parler des plis du calque (le papier a souffert)... Dessiner c'est souvent projeter, prévisualiser, reproduire une image mentale. Des fois, la forme vient vers nous, avec sa propre énergie et un sens nouveau, élargi. Il faut juste lui laisser la place d'advenir, l'inviter.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans livres et expos
commenter cet article

commentaires

Anne 03/09/2008 13:41

Très belle cette série, le mélange du rouge, du gris et du noir, les caractères d'imprimerie... avec le texte de Camus. Extraits bien choisis d'ailleurs. Je retrouve certaines de mes émotions de lectrice. Et puis j'aime beaucoup les griffures blanches dans le noir dans le 1er travail, celui du 29 et celui du 2.

Thibault Balahy 03/09/2008 13:48


ça me fait très plaisir que je ne dialogue pas seul avec ce texte mais que ça t'ouvre aussi un espace. Merci beaucoup Anne.


Groseil Véronique 03/09/2008 12:56

Très beau travail qui joue sur la relation entre dessin et peinture, romantisme et classicisme.
Connais-tu la dernière BD de Stéphane Levallois : la résistance du sanglier ? Je pense qu'elle peut t'intéresser.
Bon courage pour les jours à suivre.

Thibault Balahy 03/09/2008 13:50


Grand merci Véronique. Je me sens plus proche du romantisme ou de l'expressionnisme que du classicisme. Je ne connais pas Levallois. Merci, bon courage à toi aussi.


wandrille 03/09/2008 11:01

ça me rappelle quelque chose, mister Camus, êtes vous présent ?

Thibault Balahy 03/09/2008 11:13



Salut W. La chanson de The cure première période inspirée de Camus, oui (album "boys don't cry). Pour une certaine expo en Belgique, oui. Je serais présent à Paris,
oui (si telle est la question). A un de ses 4.



lapin 03/09/2008 08:13

décidément c'est classe !

Thibault Balahy 03/09/2008 11:16


Ben je te remercie à nouveau. Il fallait pas se louper pour un tel ouvrage, l'exigence des autres ça réveille un peu la sienne... Le tragique et l'absurde d'aujourd'hui et d'hier m'inspirent bien.


Xavier 03/09/2008 07:58

Superbe cette série d'illustrations sur Camus... Belle energie de recherche, et beau résultat !

Thibault Balahy 03/09/2008 11:19


Merci Xavier, il en reste deux autres et la série est bouclée. Une certaine unité s'en dégage. Je suis pas trop mécontent du résultat, je ne savais pas forcément ce que j'allais obtenir. Je voulais
juste que ça approche le niveau de force et de profondeur de ce texte.
"L'énergie de recherche" c'est mon carburant!