Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 00:48


"(...) Prenez l'exemple concret de votre arrivée ici. Vous avez quitté votre maison, en voiture, vous avez pris le train, vous êtes descendu à la gare, vous êtes remonté en voiture et vous êtes arrivés à l'ashram. Quand on vous demande ce que vous avez fait, vous dites que c'est vous qui avez parcouru tout le chemin depuis votre ville jusqu'ici. N'est-ce pas? En réalité, n'est-ce pas un fait que vous n'avez jamais bougé et que ce sont divers moyens de locomotion qui vous ont transporté tout le long de votre route. De même que vous confondez ces mouvements avec les votres, de même pour vos autres activités, qui ne vous appartiennent pas. Ce ne sont pas les votres. Ce sont les activités de Dieu."
L'enseignement de Ramana Maharshi

Qu'on croit ou pas qu'il y ai un chef de gare, j'aime bien cette vision paradoxale de Ramana Maharshi à propos de l'illusion de mouvement. Pensez-y quand vous prendrez le train (ou la voiture). C'est soi qui bouge, ou le paysage?

Partager cet article

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans carnets
commenter cet article

commentaires

François Matton 05/11/2008 18:46

"Pather(e) Panchali" (1955) (Ceci ne se veut pas un jeu de mot, tout juste une association libre.)

L'ombre est belle qui relie ces deux patères en un sourire improbable...

Thibault Balahy 05/11/2008 21:27


Merci François, je ne connaissais pas. ça a l'air d'être une petite perle ce film (le sifflet en noyau de mangue est déjà tout un poème). Effectivement, il faut deux
extrémités pour sourire : l'effroyable et l'accomplissement magique du dérisoire. Je reviens de loin, je vais mettre à jour mon illustr(é) Matton. Je ne boudais pas, j'étais en
Bohème...