Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 00:00


"Chaque trait de mon pinceau est l'aboutissement de l'énergie la plus profonde de mon cœur." Sengai

 Sengai Gibon, est un moine Japonais (1750 - 1837) de la secte Zen Rinzai.


Il me faut dire à quel point j'ai été marqué, jeune, par l'esthétique Zen et son dépouillement, son efficacité. Pour mes 20 ans, mon père m'avait offert un calendrier Japonais illustré par les oeuvres de Sengai. Son art m'a stupéfié par sa spontanéité et sa simplicité. Je n'ai pas retrouvé sur internet une reproduction d'une encre qu'il a fait d'un moine de dos, en méditation, et qui prend une forme de poire. Juste une ligne. Comment aller à tel point à l'essentiel. C'est étonnant. On n'est  pas loin de l'unique trait de pinceau du moine Shi-Tao, "citrouille amère".
Depuis, bien d'autres choses ont nourri mon oeil mais cette leçon de concision continue de m'accompagner.

(ci-desus, des recherches de paysages pour mon nouveau projet)

PS: en faisant des recherches sur Sengai, je suis tombé sur le blog de l'exposition de Paul Cox à Beaubourg (jeu de construction). Dans l'album 56 "Duchamp était japonais" je suis tombé sur une poire mais ce n'était pas celle dont je parlais. Suivez la péniche transportant des montagnes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans dessin
commenter cet article

commentaires

richardunord 13/03/2011 13:43


Comme ça semble vous intéresser :
http://heraldique.virtuaboard.com/t676-meubles-mysteres-lettres-grecques-ou-symboles-mystiques
Bonne journée
Richard


Thibault Balahy 13/03/2011 13:47



Merci à vous.



richardunord 12/03/2011 01:21


Faudra que j'aille voir aussi Kandisky car les couleurs de ces armoiries sont d'argent, azur sur fond vermillon... L'origine de ces armoiries ne sont d'ailleurs pas claires, résistent à l'analyse
pure et dure de l'héraldique et ravissent les ésotéristes... "Sans commencement, ni fin", bien présomptueux, serait la devise arrivée jusqu'à moi...!


Thibault Balahy 12/03/2011 09:23



quel programme! Pas très catholique tout ça, et même plutôt gnostique. Très intéressant, il doit ya voir des ancêtres alchimistes, voyageurs ou sages! :^)



richardunord 11/03/2011 20:39


Merci beaucoup pour votre réponse... J'ai effectivement corrigé Sengai en Sendai... mais ça n'enlève rien à cette "synchronicité"... Merci !!


Thibault Balahy 11/03/2011 20:47



Je suis encore plus épaté par le lien entre vos armoiries et les figures géométriques fondamentales. Au passage, on les retrouve aussi chez Kandinsky qui les associe
aux couleurs primaires : triangle jaune, carré rouge, cercle bleu (entre matériel-rouge- et spirituel-bleu) dans sa théorie de la
couleur (Du spirituel dans l'art et dans la peinture en particulier)..



richardunord 11/03/2011 18:59


A-t-on une explication de cette juxtaposition de forme géométriques par Sengai ?
Merci
Richard


Thibault Balahy 11/03/2011 19:42




A priori, cela renvoit à la symbolique Zen : le cercle pour la vacuité et l'achèvement ("enso"), les trois réunis évoque une représentation synthétique de
l'univers et un mouvement  allant de la matière, le monde (carré) jusqu'à la plénitude et du mouvement sans fin du cercle. Le triangle doit représenter l'esprit ou l'énergie
j'imagine. Mais je ne suis pas spécialiste du Zen. Je ne peux pas être plus précis.


En tout cas on est dans l'approche où on cherche à exprimer tout l'univers de façon abstraite, épurée et synthétique. Un peu comme le symbole du yin et du yang du
Taoïsme Chinois. Si certains ont plus de précisions je suis preneur également.


 


post scriptum : je viens de voir la note "japonaise" sur votre blog, ne pas confondre Sengai le moine peintre et Sendai, ville sinistrée par le Tsunami au
Japon...




François Matton 09/05/2009 15:03

Le blog de Paul Cox est un véritable régal. Peu de blogs lui arrivent au genou.
Je croyais qu'il avait été supprimé. Je suis bien content de le voir réapparaître.

Thibault Balahy 09/05/2009 18:15


Il est d'une rare intelligence. Oui, très fin et presqu'une oeuvre en soi. Une éducation au regard et un effort d'attention aux choses.