Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 10:21

Le repentir

 

J'essaie de sensibiliser les étudiants à l'importance et la valeur du repentir. Le repentir est ce qui se passe quand on revient sur un dessin, pour corriger, reprendre un trait, une posture tout en gardant le premier dessin, la forme initiale. Alors que la tendance habituelle est de gommer puis de corriger, le repentir ouvre le dessin à des extensions. On observe déjà cela dans les études des artistes de l'époque classique. Cela crée un effet de palimpseste où les lignes se surimposent, créent un rythme, une vibration. En peinture aussi, comme chez Ingres qui dote son nu de trois bras, dans le but de chercher la bonne posture.

ingres.jpg

 

Gommer un repentir ou ne vouloir d'une forme que son aspect le plus lissé et parfait limiterait le dessin et le priverait d'une part d'émotion, de tatônnement, du travail en train de se faire qui l'ouvre à une part de complexité et de multiplicité.

 

Cela implique aussi l'acceptation de ce qui se passe sur la feuille. Se contraindre à ne pas utiliser de gomme est un bon exercice, de même que de dessiner avec un feutre qu'on ne pourra effacer. Ne pas avoir droit à l'erreur et avoir droit à l'erreur. Personnellement, je m'avoue rarement vaincu, même si je me plante, j'essaie de rebondir à partir de ce qui a été fait. J'évite de jeter. Et parfois l'erreur initiale amène un plus au résultat final.

 

De même, les taches qui naissent du dessin lui-même, des gestes effectués pour l'accomplir peuvent apporter une énergie intéressante et ne sont pas à bannir systématiquement. L'obsession de propreté ou de pureté n'est pas un absolu, il ne faut pas avoir peur des imperfecctions. Accepter le repentir c'est accepter de ne pas avoir toujours raison, en tous cas ne pas le vouloir. Intégrer une part de fragilité dans son travail, ce qui à un certain moment peut devenir une force. Le moins peut devenir plus.

 

 

repentir.jpg

(Un portrait raté qui s'est transformé en arbre, dans la partie supérieure)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans dessin
commenter cet article

commentaires

raph 10/03/2011 19:17


plus je regarde autour de moi plus je sens le repenti disparaitre...effacé, retouché, photoshopis.quel dommage!


Thibault Balahy 11/03/2011 19:43



Il y a moyen de garder du repentir même avec une tablette graphique, c'est plus un état d'esprit qu'un problème d'outil. Mais c'est vrai que l'époque est plutôt au
lissage et aux effets.