Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 16:49

Le 7 janvier au matin, mercredi donc, j'étais dans la classe de mon fils pour faire un petit atelier de dessin. Je leur ai parlé de bande dessinée et de dessin. Du fait de raconter des histoires et faire passer des émotions par le biais de l'image et du texte. Ils ont planché sur le thème de la cour de récréation et je leur ai demandé de faire une page chacun et chacune par groupe de six afin de faire des mini-livres qu'ils pourront ramener chez eux. Du haut de leur 4 ans ils ont bien joué le jeu. Alban avait un peu la pression, de par ma présence, lui qui dessine sans arrêt se sentait un peu bloqué (pour une fois!). Bref, la matinée s'est passée dans une ambience drôle et légère. J'ai même eu le privilège de les voir tout à leurs jeux durant leur récréation, en vie de groupe dans leur classe (ce que beaucoup de parents aimeraient sans doute voir). Autant dire qu'en rentrant à la maison et en apprenant les nouvelles la récré était bel et bien terminée.

 

Comme beaucoup de dessinateurs j'ai voulu témoigner en dessin du drame qui se jouait mais rien ne me venait. Quoi dire et comment le dire? Le contraste entre cette parenthèse joyeuse et créative et cette annonce de mort et de détresse m'a vraiment remué. Alors je me dis que c'est sans doute encore mieux que les enfants prennent ma place. Que la gratuité de leur dessin et leur enthousiasme soit le meilleur hommage aux dessinateurs injustement disparus. Que l'humanité n'oublie jamais son enfance et ne s'enlise pas dans la gravité de ceux qui se pensent sérieux et dont le seul jeu est de vouloir un monde à leur image.

 

recre1.jpg

recre2.jpg

recre3.jpg

recre4.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans dessin
commenter cet article

commentaires

Je suis Charlie 09/01/2015 21:37

✏️✏️✏️✏️✏️✏️✏️✏️✏️