Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 11:24

P1080328.JPG

P1080329.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans carnets
commenter cet article

commentaires

Nicolas 10/04/2010 07:20


Salut,
Votre blog est plutôt sympa je vous rend visite afin de vous montrer une de mes réalisations qui concerne une affiche du héros de la saga transformers de Michael Bay
http://www.nicolaslizier.com/article-creation-nicolas---affiche-optimus-prime-41675640.html
Qu'est-ce que vous en pensez ?
Dans le même domaine j'ai également une créa sur Bumblebee !
Bonne continuation à vous dans vos projets.
Nicolas graphiste


Thibault Balahy 13/04/2010 12:20



Bonjour, sans vouloir être désagréable, vos productions me semblent être globalement à dix mille lieux de ma sensibilité. Mais comme vous me demandez mon avis je
vous direz que je trouve votre affiche chargée, peu lisible, qu'il faut éviter les accumulations d'effets et que la signature est trop présente. Si c'est de la communication visuelle ça marche
pas des masses, si c'est une recherche libre et personnelle c'est autre chose.


Voilà, en même temps je ne suis pas graphiste. Bonne continuation également. Et attention aux effets de styles, la simplicité est souvent payante.



emgillika 06/04/2010 21:08


Ça fait plaisir de vous voir défendre ce genre de valeur, moi qui avais l'impression en vous observant que vous étiez plutôt snob et hautin, ça vous rend plus accessible. Contente d'avoir eu tord,
est si je n'appréciais que votre travail jusqu'à maintenant j'aurais maintenant presque envie de vous parler en vrais.


Thibault Balahy 06/04/2010 22:01



J'ai du mal à m'imaginer en snob hautain et pas accessible, comme quoi on ne contrôle pas vraiment la façon dont on est perçu. J'essaie d'être exigeant, ça peut
passer pour du dédain, de la distance, mais je pense pas que ce soit le cas.


Mais cette idée que l'art doit être partagé par le plus grand nombre, au coeur de la vie, c'est une de mes grandes convictions. L'élite, pour moi, c'est celle du
coeur, quand on vibre sur une musique, sur un film, une image, on se sent "un" avec son auteur. Je ne cherche que cette communion forte que moi-même je vis quand je me trouve face à quelque chose
qui me semble juste, vrai, fort.


Si j'avais voulu faire dans le snobisme, je n'aurait pas attendu tant de temps à oeuvrer dans l'ombre et j'aurais cherché à appartenir à quelques cours Parisiennes
de la branchitude.


Le travail peut parfois être apprécié tout en étant mêlé à de l'aversion ou du désaccord (pensons à Louis Ferdinand Céline par exemple). Si il ya de la sympathie
c'est encore mieux.


Respectueusement.