Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 00:00

"Mais j'ai hésité parce que je ne savais pas si je pouvais le faire devant Maman."



Et en prime un petit bonus "workshop", les coulisses de ce travail...

Je vais garder ce bout de papier, ça fait un poème automatique sympa. Sinon, le tampon, c'est vraiment un bon exercice de patience pour former les mots! Mais j'adore ce petit rituel (pas utilisé depuis mon crâne nil novi et mes têtes de l'art).
Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans livres et expos
commenter cet article
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 10:38

Tout va bien. ça suit son cours.
Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans projets
commenter cet article
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 00:01
J'invite toutes les personnes qui passent ici, souvent, de temps en temps, et même rarement à s'abonner à la newsletter du site dédié à la Pop On A Good Day. Pourquoi? Vous pourrez y lire des articles brillants (surtout dans le noir) avec de belles images (comme quand vous étiez enfants) . Plus sérieusement, c'est une façon intelligente d'apprendre et de découvrir autour de la musique. Si vous aimez mes dessins, la pop (en sachant que la famille est très élargie) ou plus simplement la musique, vous serez tenu informé de chaque article, groupe, artiste.  Et ça encouragera chacun à donner le meilleur (j'ai dit que c'était gratuit?).
Michael Jackson vous le rendra. Merci.

Et puis dans la lancée, vous pouvez aussi vous abonner à la newsletter de ce blog, ça me fera bien plaisir tiens (c'est tout en bas, sous les liens). Bonne rentrée donc.
Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans dessin
commenter cet article
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 00:00
Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans carnets
commenter cet article
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 12:42
La citation en exergue là-haut, bien sûr c'est pour faire l'intéressant mais c'est surtout quelque chose que ce cher Sylvain ( Cestui-là même qui m'invita jadis à bord d'On a good Day, le site sur la pop) m'a dit récemment dans un mail en revoyant toutes mes dernières productions de l'été.
Je trouve ça très juste et très parlant : le fait de viser qui engage l'oeil, le regard sur le monde, la concentration, le choix d'un point de vue précis. Même cette connotation martiale me semble pertinente : on est à la chasse d'un courant d'air, du pas grand chose (qui va faire la différence entre un dessin réussi et un dessin raté, un dessin vivant et un dessin mort et ne me demandez pas ce que c'est qu'un dessin mort ou vivant, je sais pas, c'est ce que je cherche). Paradoxalement, le papillon qu'on a épinglé doit rester vivant.
Et l'idée d'une volonté (une même et unique) qui conditionne nos moindre faits et gestes, dans l'ombre, j'y crois beaucoup. Plus qu'une volonté (le terme peut prêter à confusion), il s'agit d'une psyché, d'un bagage émotionnel, d'une mémoire, bref d'un mental. Vous savez, le même genre de processus qui pousse un homme (ou une femme) à toujours rencontrer le même style de partenaire.
Ben là c'est pareil, ce qu'on est nous engage dans un certain type de trait. Autrement dit, on est responsable de sa gueule. Ce qui fait un style, ce sont des choix opérés souvent dans l'instant mais qui trouvent leur source dans une vision du monde particulière, des convictions, un humour ou une absence d'humour...
Il y a déjà longtemps, alors même que je cherchais mon style, j'ai décidé de ne pas me focaliser sur un style mais plutôt être dans une quête ouverte. *
Pourquoi? Surtout pour ne pas m'ennuyer dans la reproduction d'un même geste, et être constamment dans la surprise et non pas dans la certitude et le trop grand savoir faire d'un mêtier.
Dans mon parcours, je suis un gamin qui a toujours dessiné, qui a voulu faire de la bande dessinée dès l'âge de 10 ans (je me rappelle encore me faire à moi-même ce voeu), qui a découvert Egon Schiele à l'âge de 18 et qui a commencé à peindre à ce moment  puis à revenir à la bd. Donc tout ça crée un certain mélange qui fait que je suis hybride, de toutes façons. On est tous à la fois unique et multiple, la même personne peut à la fois être fils, père, et grand-père.
Sinon mon image, pour expliquer le fait d'être "différents" et pourtant à chaque fois le même, c'est celle d'un caillou lancé dans l'eau : le point d'impact est relié à tous les autres cercles, du plus petit au plus grand. On peut les prendre isolément; mais ils s'intègrent à un ensemble homogène dont l'origine est unique : la pierre. Sylvain, merci pour ta jolie formule. Sinon pour repartir dans ta galère, c'est quand tu veux.


* Une phrase d'Alberto Breccia m'avait marquée à l'époque, il disait en substance à propos de la bande dessinée qu'il ne pouvait pas dessiner toujours la même chose dans des cases, que cette répétition le fatiguait et que c'est la raison pour laquelle il avait opté pour un travail plus aléatoire(lié aux taches informellles, textures produites par frottages, empreintes).
Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans dessin
commenter cet article
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 00:50

"Aujourd'hui, Maman est morte". Premier dessin tiré du roman de Camus "L'étranger".

Bon, le scan ne montre pas vraiment la réalité de ce travail, c'est un peu ralant. Il s'agit de dessin sur calque tirant partie à la fois du recto et du verso du papier, de la transparence ou de l'opalescence de ce support particulier. Craie grasse diluée avec de l'alcool à 90°, criterium (qu'on devine à peine dans les écritures, il y a un profil d'homme fumant derrière la cafetière), tampon pour le titre en bas à gauche, grattage au cutter, et enfin acrylique rouge étalée au doigt au revers du calque.

J'essaie de ne pas trop réfléchir au moment du dessin mais ce qui commence à se dégager de cette série c'est la disparition, l'effacement, l'anonymat ( ou l'aspect impersonnel qui renvoie à l'universel)... Le reste, c'est vous qui voyez.

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans livres et expos
commenter cet article
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 00:31
Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans carnets
commenter cet article
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 16:56

Je devrais être présent sur Paris, le 4 septembre à partir de 18h, au vernissage de "Souvenirs de vacances" (galerie l'art de rien, 48 rue d'Orsel, dans le 18ème). Donc les dates de l'expo ont été légèrement modifiées : c'est du 3 sept au 5 octobre (et non pas du 2 sept, comme annoncé précédemment). Je serais très heureux de pouvoir vous y rencontrer.

A part ça, je suis en pleine production pour une autre exposition (dessins et performances autour de l'étranger de Camus) prévue pour le 17 octobre et qui aura lieu à Bruxelles à la librairie
Passa Porta.


 

 


Flyer collectif réalisé par A. Fournier, A. Ivars, C. Guichard, E. Zuber, E. Vincent, F. Voisin, H. Pé, H. des Robert, I. Lebre, Jhano et Maximilien 3D.

 

 

SOUVENIRS DE VACANCES
Un hommage au Mail Art


Du 3 septembre au 5 octobre 2008
Vernissage le 4 septembre à partir de 18h

Une exposition présentant plus de 1000 Oeuvres postales, réalisées par 150 artistes et toutes vendues au prix fixe de 40 euros pièce

Une exposition des oeuvres de :
Adrien Fournier, Alain-Michael Lehmuth, Alessandra Fusi, Alice Dufay, Aline Ivars, Aline Laurence Girard, Alyz Tale, Enanda Safo, Anna B, Anna Tufano, Anne Brunet, Anne-Sophie Lecas, Audrey Skodd, Avril, B. Wunderberg, Baldo, Barbara d'Antuono, Base187, Benjamin Offroy, Bertrand, Carla Palazzo, Catherine Benas, Céline Guichard, Charlie Lenoir, Charlotte Guibert, Chloé Mazlo, Claudia Drake, Clémence Lardanchet, CÅ“ur, Control Zeta, Corrigan, , Cosette de Charmoy, DARKSIDE70, Dav Guedin, Devavry, Diez, Dip, Dododronte, Dora Protoulis, Eléonor Zuber, Elsa, Emanuela de Notariis, Eric Bervoet, Esporu, Fabesko, Fany Peret, FatMat, Flore Voisin, Gaelic, Géraldine, Géo, Giovanni Casu, Golemfabrik, Goun, Hélène Pé, Hermance des Robert, Hervé Ringer, Hérysis, hRLck, Ian Mind, Il Pistrice, Isa Becker, Isabelle Lameloise, Jean Kristau, Jean-Luc Lacroix, Jean-Pierre Faurie, Jean-Yves Thual, Jenny Balm, Jhano, Joanna, Jorge Perez Ruibal, Joy, Juan, Julie Poirisse, Kanibal, Konu, Kristina Aleksandrovska, Lady Tang, Laps, Le Courtil Fantasque, Léa Nahon, Létranger, Lilidoll, Llor , Loxiput, Lucile Lesueur, Lucille Clerc, Ludovic Boris, lue, Luluberlu, mad meg, Mangrove, Marali Calogero, Marco Rea, Marcus, Marie Blanchard, Marie Noël Doby, Marie-Véronique Hessmann-Isnard, Marquis de la Brandade, Mary-Loup, Mathieu Sicot, Maxence Gandolphe, Miette, Miss PlusH PlusH, Misscal, Misst1guett, Mrs Korback, Muriel Holderith, Mzelle Truk 'Muche, Na/Da, Nadia Djabali, Nathalie Marsand, Nicolas Branche, Olive Booger, p.rine, Pedro, Perdita Corleone, Philippe Bouillon, Plonk et replonk, Po, Pozan,Raymond, Roland Vincent, Romain Gandolphe, Rude, Rudy Fig, Sadhu, Sandra Issa, Sardine Animal, Sisca Loca, Smasa, Sophie Delouche, Sophie Thouvenin, Soy, Spin, Stoul, Sylvain Gaillard, Sylvain Sorgato, Sylvia Fredriksson, Tamara Szefer, Thibault Balahy, Thierry Guitard, Thierry Jaspaert, Vanessa Scandella, Véro, Viktor Witowski, Visualclash, Wandrille, What Spirit, Wilson Cy, Yagdom, Yasmina, Yoann Moulin, Zelda Bomba, Zerozedrip…

 

 

Galerie l'Art de Rien
48 rue d'Orsel
75018 Paris
Métro : Abbesses ou Anvers
00.33.(0)1.42.52.75.84

+ d'infos sur
www.art-de-rien.com
www.myspace.com/art_de_rien

ouvert
du mardi au vendredi de 13h30 à 19h30,
le samedi de 11h30 à 19h30,
le dimanche de 13h30 à 19h30

 

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans livres et expos
commenter cet article
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 00:28
Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans carnets
commenter cet article
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 00:25

Une présence élégante et énergique. Un oeil vif comme son jeu.
Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans carnets
commenter cet article