Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 22:08

 

 

expokarma.jpg

 

Cette fois-ci ce n'est pas à Paris, mais à Angoulême que ça se passe. Je vais présenter une sélection de mes travaux autour de l'affiche (sérigraphie, affiches de concert et autres visuels imprimés en petits et grands formats). C'est pendant le mois de novembre et c'est au Karma. 

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans livres et expos
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 13:40

 

 

Je serai en dédicace au festiblog, le samedi 29 septembre de 16h à 19h, passez donc me voir ami(e)s Parisien(ne)s. Je gribouillerai des tome 5 des autres gens, Dawson et la boîte.

Les détails du programme ici.

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans livres et expos
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 16:32

repentir.jpg

Scotch, fusain, collage sur papier.

 

Nouvelle façon de tâtonner. Un peu comme avec photoshop, on peut revenir en arrière, modifier, jouer des effets de calques, dupliquer, déplacer. Le dessin devient mouvant, multiple.

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans dessin
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 21:48

banban.JPG

Et ouais, ça pousse vite ces choses...

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans dessin
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 16:56

freaks-one_of_us.jpg

Extrait du film "Freaks" de Tod Browning, 1932.


Grâce au soutien de Café Creed j'ai pu lancer un projet de recueil collectif qui paraîtra pour le FIBD 2013.
Il s'intitulera ART-MONSTRE (initialement intitulé "Artefact"). 

Ce sera un collectif qui rassemblera des pages d'auteurs de bande dessinée portant un regard sur le monstrueux dans les expressions artistiques, que ce soit en peinture, sculpture, photographie, cinéma, bande dessinée, littérature, etc.

Le comité de rédaction  est composé de Laurent Bourlaud, Patrice Cablat, Vallie Desnouël, Benoît Preteseille et moi-même.

Le sommaire qui s'annonce ressemblera à ça (si tout se passe bien)

1. François Matton. FRIEDRICH WILHELM MURNAU. 

2. Monsieur Pimpant. HANS BELLMER. 

3. Thibault Balahy. DAVID LYNCH.

4. Benoît Preteseille. PEYO et la Schtroumpfette

5. Laurent Bourlaud. FRANCISCO GOYA ou les KROSTONS ?

6. Vallie Desnouël. JOEL-PETER WITKIN.

7. Marie de Monti. BRUEGHEL.

8. Tristan Lagrange. ANDY WARHOL.

9. Sophie Darcq. JONATHAN SWIFT.

10. Anne Simon. JEROME BOSCH.

11. Matthias Lehmann. JACQUES CALLOT et les malheurs de la Guerre.

12. Aleksi Cavaillès. IMRE KERTESZ et l'holocauste.

13. Terreur Graphique. TOD BROWNING.

14. Ambre. ALFRED KUBIN.

15. Nico Gazeau. DAVID CRONENBERG.

16. Patcab. HAYAO MIYAZAKI. 

 17. Laureline Mattiussi. JAMES ENSOR

18. Clémence Germain. ANDERSEN

 

Le lancement du recueil aura lieu en janvier 2013 pendant le festival international de la bande dessinée à Angoulême. Une exposition présentera les portraits des artistes réalisés par les auteurs participants.

En espérant que vous ferez partie des notres!

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans livres et expos
commenter cet article
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 11:19

 

 

Si vous avez raté l'expo pendant le fibd 2012, elle est reprogrammée, tous les détails sur le site de  pierre feuille ciseaux.

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans livres et expos
commenter cet article
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 16:55

 

ma-ananda-copie-1.jpg

 

"L'instant passé ne revient pas. Le temps doit être bien utilisé et il ne l'est vraiment que lorsqu'il est consacré à rechercher : Qui suis-je ?"
Ma Ananda Moyi

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans dessin
commenter cet article
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 00:16

ramana.jpg

 

"Il n' y a qu'une seule expérience. Que sont donc les expériences du monde sinon celles qui reposent sur le faux "moi"?Demandez aux hommes qui ont connu les plus grandes réussites en ce bas monde, s'ils connaissent leur Soi? Ils vous diront que non. Que peut-on connaître si l'on ne connaît pas le Soi?

Ramana Maharshi

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans dessin
commenter cet article
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 17:26

bedroom.jpg

 

En fait, l'enfance n'est pas perdue, elle est cachée. Comme une rivière souterraine. Celui qui sait, il y puise une eau fraîche qui rend la vie meilleure. C'est pour moi le vrai sens de ce qu'on appelle l'enfance de l'art. C'est l'art d'être un enfant, quand bien même on serait un vieillard. 

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans bande dessinée
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 13:51

La matière du trait

 

trait.jpg

 

Il est une chose subtile et en même temps très concrète qui fait la qualité d'un dessin c'est la matérialité de son trait. Que ce soit par un outil spécifique (une plume, un pinceau, un feutre rotring) et par un geste (sec, fluide, ample ou petit). La manière dont la trace est déposée sur le papier est en même temps la signature d'un auteur, d'un style, d'une façon de faire et de voir : épaisseur, finesse, fluidité ou brutalité.

L'idée d'un dessin n'est pas encore le dessin lui-même (dans son incarnation). Il y a un exemple bien précis qui peut le faire comprendre. Chez certains aspirants au dessin de bande dessinée, il y a un passage délicat et parfois ingrat à ce qu'on appelle l'encrage. Le souci pour quelques uns c'est d'avoir de beaux crayonnés (vifs, spontanés, enlevés) mais qui perdent toute leur saveur au moment d'être encré. La difficulté et de ne pas figer un dessin, son trait, l'esprit initial. Il m'arrive encore de faire des esquisses de planche avec un résultat plus réussi dans le brouillon que dans sa mise au propre. C'est pourquoi j'essaie d'être le plus direct possible, parfois même en encrant directement pour ne pas qu'il y ai de perte.

Ensuite, dans la physionomie du trait (qui est quelque part comme l'enregistrement d'un sismographe), il y a des aspérités, accidents, pleins et déliés qui donne chair au dessin. L'amateur de dessin dans son appétit de lecture se nourrit de cette matière graphique et reconnait un auteur à ses petits. Il la trouve à la longue même dans tout ce qui l'entoure : logo, mise en page, photographie, cinéma, cavités dans le sol, textures d'un mur, rythmes d'une architecture, typographies. Tout est graphique, tout est écriture. L'apprenti dessinateur doit petit à petit se forger un goût, un sens du graphique pour voir dans le l'ensemble et le détail ce qui peut créer une matière graphique intéressante. Cela se fait par le point, la ligne, la surface, l'interaction des trois. C'est une histoire de densité puis de vide, de rythme. On entre ici dans la musique du dessin et comme le musicien il faut avoir l'oreille musicale, sinon l'oeil graphique.

De là un autre défi pour le dessinateur de bande dessinée c'est d'arriver à faire coexister, à harmoniser son dessin à son écriture (oui, la bd c'est du rapport texte - image). Et il est malheureux de voir de beaux dessins gachés par un mauvais choix de typographie par exemple.

IL FAUT NOURRIR L'OEIL ET L'ESPRIT DU SPECTATEUR.

Pour finir un petit exercice d'observation. Reconnaissez vous les auteurs des extraits ci-dessus?

Repost 0
Published by Thibault Balahy - dans dessin
commenter cet article