Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 12:00
Regarde
Repost 0
Published by Thibault Balahy
commenter cet article
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 16:36
Vivre : cheminer parmi les ronces.

Vivre : cheminer parmi les ronces.

Repost 0
Published by Thibault Balahy
commenter cet article
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 11:38
Je dessine, je marche dans mon dessin. Je marche, je dessine mon chemin. Bref, mon projet avance...

Je dessine, je marche dans mon dessin. Je marche, je dessine mon chemin. Bref, mon projet avance...

Repost 0
Published by Thibault Balahy
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 21:09
Quelques nouvelles sur mes projets. Je viens de terminer un livre jeunesse avec Benoit Preteseille. A paraître très bientôt, infos à suivre. Et maintenant je me lance dans un nouveau projet qui questionnera la lenteur, la création, la solitude. Va falloir être patient!

Quelques nouvelles sur mes projets. Je viens de terminer un livre jeunesse avec Benoit Preteseille. A paraître très bientôt, infos à suivre. Et maintenant je me lance dans un nouveau projet qui questionnera la lenteur, la création, la solitude. Va falloir être patient!

Repost 0
Published by Thibault Balahy
commenter cet article
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 12:20
Yo Picasso

Un dessin pour l'ami Wandrille et son héros sur canapé.

Repost 0
Published by Thibault Balahy
commenter cet article
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 17:40
Nada
Repost 0
Published by Thibault Balahy
commenter cet article
30 juillet 2015 4 30 /07 /juillet /2015 18:58
Hijo
Repost 0
Published by Thibault Balahy
commenter cet article
29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 13:21
Learn to disappear
Repost 0
Published by Thibault Balahy
commenter cet article
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 12:46
A war is coming
Repost 0
Published by Thibault Balahy
commenter cet article
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 15:25

Réalisme / abstrait

Il est formateur de se frotter à la représentation mimétique, avec une approche classique. Essayer de tout dire des apparences, (ombres, lumières, textures, proportions...) quelques soient les techniques employées. Et dans le même temps de se forcer à s'exprimer de façon abstraite, par le biais des lignes libres, taches, empreintes sans recours à un contenu figuratif. Puis à explorer l'espace qu'il y a entre les deux, où l'on suggère une figure ou encore qu'on l'efface partiellement. Les efforts visant à l'un et à l'autre sont assez différents même si des qualités communes sont nécessaires (maîtrise du geste, de la composition, gestion des vides et des pleins...). La contrainte sera de sortir de ses repères et habitudes, savoir-faires. Pour les uns (qui sont d'une approche intuitive et plutôt abstraite ou défigurative, expressive) la difficulté sera d'intégrer les bases de la proportion, de la perspective, bref de l'observation du réel. Pour les autres (les figuratifs ou ceux qui ont des bases classiques) il faudra apprendre le lâcher prise, l'inconnu, accepter ce qui normalement n'est pas désiré, ne plus dépendre de la réalité observable, trouver de nouveaux gestes, de nouvelles techniques. Et il est très dur dans les deux cas de ne pas retomber sur ses acquis et de parvenir à s'oublier. Il est dans l'intérêt des deux profils de compléter leur vision, soit en prenant conscience de la difficulté de bien observer, soit de celle de mettre en place un langage plastique autonome qui ne renvoie pas directement au visible ou à la figure. Quelque soit son choix final (et on peut aussi intégrer les deux dans une même pratique), on ne doit pas faire par défaut. Le meilleur choix vient après avoir expérimenté et l'un et l'autre. Et non pas faire abstrait pour ne pas avoir à se confronter au réel ou faire du réalisme par manque d'imagination ou de plasticité. Je pense qu'après ces explorations dans d'autres territoires que ceux que l'on possède plus ou moins bien, son travail s'en retrouve élargit. Il faut en tous cas dépasser l'éventuelle répugnance ressentie face à l'un ou l'autre. Ce qui permet en plus de reconnaître à l'un ou l'autre les qualités ou la science nécessaire. Dépasser le "ma petite soeur fait mieux" dans un cas et "ça n'apporte rien depuis la photographie" dans l'autre.

Lent / rapide

Apprendre à passer beaucoup de temps sur une représentation détaillée, avec minutie, contrôle. Et savoir en cas de besoin être dans une prise de note de type esquisse, croquis, brouillon rapide. Dans le premier cas on améliore la vision analytique, dans l'autre l'esprit synthétique. Il faut jongler entre ces deux niveaux et les renforcer car certains dessinateurs ont une esthétique assez neutre et figée dans leurs travaux poussés, mis au propre alors qu'ils ont une grande force dans leurs esquisses. Pour oser une comparaison c'est comme si l'on ne savait parler que sur un même ton quelques soient les situations. Alors que l'on peut crier, chuchoter, bégayer, chanter, prier, insulter... Le carnet de croquis est un excellent outil pour varier ces diverses temporalités du dessin (long et détaillé ou vif et allant à l'essentiel).

Contrôle / non contrôle

On peut s'essayer à deux façons de faire opposées : la planification et l'écriture automatique. Cela concerne l'approche mentale du dessin.

Pour ce qui est de l'approche matérielle : outil classique / outil inadapté (fabriqué soi-même, détourné, trop grand, trop petit). Support classique / support contraignant (papier fragile, humide, mur, sol...). Le travail à l'encre et à l'eau, les frottages, empreintes sont de bons moyens pour faire avec de l'inconnu. De faire avec, de l'intégrer et apprendre à en tirer parti.

Dessin d'observation / dessin de mémoire

Il faut entrainer sa mémoire visuelle pour ne pas toujours être dépendant d'un support quelconque (photo, modèle, paysage). Si on se cantonne à l'un ou à l'autre il y a des dérives possibles : dessin trop figé, académique, sans filtre personnel dans un des cas et dessin approximatif, pleins de fautes, "appauvri" dans l'autre.

Repost 0
Published by Thibault Balahy
commenter cet article